semer serré courges

Comment semer serré : Les courges !

Spread the love

Tout d’abord, bonjour et bienvenue sur le jardin des limaces ! Vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre et cela fait très plaisir. Aujourd'hui, nous allons voir ensemble comme semer serré : les courges, en faisant nos semis ! Bien évidemment, la méthode fonctionne avec les autres "gros" semis :p

Si vous  n'avez pas encore de graines, quelques conseils ici.

Abonnez-vous

Introduction

fleurs et courge

Voici un court article et une vidéo pour vous montrer une astuce pour semer vos courges en nombre, sans que cela ne prenne trop de place !

Nous allons faire cela en trois temps : D'abord la période de germination puis la période de mise en godet, pour terminer, ce sera la mise en terre. Cette dernière partie fera l’objet d’un tutoriel à part entière.

Vous allez pouvoir mettre les enfants à contribution pour la phase 1 car la technique est ludique et amusante pour les plus petits !

En plus, pouvoir regarder de jour en jour pousser les graines, c’est assez magique pour leurs petits yeux !

Problème de place pour réaliser ses semis

En période de semis, si vous n’avez pas de serre ou qu’elle est encore trop froide, vos plans sont encore à l’intérieur.

semer serrer courgesPar conséquent, on privilégie souvent les tomates ou les aubergines quand il faut choisir ce qu’on va garder au chaud.

Car malheureusement, tout le monde n’a pas la chance d’avoir un grand espace dédié, sous une vitre orientée au sud… Car on aura beau faire ça en intérieur, il faudra quand même un minimum de rayon de soleil….

Et pour germer : il faudra de l'humidité et de la chaleur pour les graines. Cependant pour pousser, il faudra aussi de la lumière naturelle !

C’est vrai pour tous les semis, même si la température cible pour obtenir la germination est différente suivant les plantes. Là aussi nous aurons l’occasion de parler de comment berner les graines pour les faire germer plus facilement.

En conclusion et  pour gagner du temps, on va semer serré, et sans avoir à s'embêter quand il faudra tout rempoter !

Problème de temps pour semer

J’ai dit “gagner du temps” car mettre en place les semis avec cette technique et rapide mais le rempotage l'est tout autant !

Technique pour les semis de courges

En avant !

courges en jardiniere

Matériel

courges en potPour la phase 1

  • Une boite à œufs de 6 ou 12.
  • Du terreau à semis : Ce terreau contient des billes naturelles qui conservent l’humidité plus longtemps.
  • Des graines de courges : Aux choix ! Vous pouvez panacher les variétés. Pour ma part, je fais des plantations par paires, comme on peut le voir sur les images.

-> Comment et où choisir ses graines

  • Des étiquettes  de récupération ou achetées. Pour ma part, j’en ai acheté par cent et cela se réutilise.
  • Un pulvérisateur : pour l’arrosage !
  • Une caissette en plastique pour mettre le résultat.

Pour la phase 2

  • Du terreau de rempotage, un peu plus grossier que celui pour les semis.
  • Des pots de jardinage carrés ou ronds pour le rempotage.
  • Un ciseau ou un cutter pour découper la boite à œufs.

La réalisation

Cela va se passer d'avril à juin pour commencer ! Inutile de vous lancer trop tôt. Les courges sont des frileuses.

Phase 1 :

  • On découpe la boîte à œufs pour enlever le couvercle ! Et hop, direct dans le recyclage après avoir enlevé l’étiquette du dessus.
  • On met le terreau à semis dans les alvéoles de la boîte à œufs.

  • Maintenant, l’étape rigolote pour les enfants. On va mettre les graines, la pointe dans la terre, au milieu de chaque alvéole.
  • Et on laisse dépasser la graine hors de la terre !

  • Ensuite on rajoute les étiquettes avec le nom des variétés plantées.
  • Puis on place la boite à œufs dans la caissette en plastique ! Elle permettra d’éviter les écoulements en cas de trop plein d’eau et on pourra déplacer le tout plus facilement.

  • Enfin on arrose, sans inonder, avec le pulvérisateur.

C’est moins violent qu’un arrosoir, même petit. En plus, on dose plus facilement sans détremper la boite à œufs

  • Pour finir, on place le tout dans un endroit chaud, pas trop sec et de préférence à la lumière du soleil pour la suite.

courge en bac

Phase 2 :

  • Les graines vont germer au bout de cinq/six jours environ et grandir rapidement.
  • Quand il y a deux feuilles, c’est le bon moment pour les mettre dans un pot plus grand.
  • Donc on prépare les pots à l’avance en les remplissant à moitié de terre
  • De la même façon, il faut préparer les étiquettes avec le nom de la variété
  • Ensuite, il faut maintenant découper les alvéoles de sa boîte à œufs et placer les petits plans à côté de leurs futurs pots de réception
  • Maintenant, on va placer le plan dans le pot et finir de le remplir de terreau et surtout, on ne tasse pas comme un sauvage ! Si on fait ça, la terre risque de durcir et les futurs arrosages “glisseront” sur la terre pour s’écouler sur les côtés.
  • En extérieur, je place mes pots dans un contenant rempli de quelques centimètres d’eau pour arroser mes plants.

L’eau va remonter du fond vers le haut du pot pour mouiller la terre sans agresser ou bousculer notre rempotage. On parle d’arrosage par capillarité ! Vous savez, quand vous posez du sucre dans une tasse de café, le liquide remonte et imprègne tout le sucre… C’est pareil !

melon dans le milpa

Phase 3 :

Ce sera la mise en terre pour semer nos courges… Mais ça, c’est une autre histoire.

Voici quelques idées de variétés de courges ici.

A Bientôt dans le jardin des limaces !

Abonnez-vous

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou vous inscrire à la newsletter.

courges dans du milpa   courges au fond du jardin

 

Laisser un commentaire